Bronchiolite : prévenir, identifier et traiter.

Nous arrivons en pleine saison de bronchiolite et souvent nous, parents, nous ne savons pas quoi faire et comment agir face à cette maladie. Nous avons sollicité Audrey, médecin généraliste, qui a répondu à nos questions pour vous aider à vous préparer et à adopter les bons gestes.

La bronchiolite c'est quoi ? 

La bronchiolite est une maladie virale et contagieuse qui atteint les petites bronches du nourrisson. Assez fréquente, elle se transmet par les postillons, la toux, les sécrétions nasales ou oculaires, ou par contact indirect par des objets contaminés. Le plus souvent bénigne, elle peut néanmoins entrainer des hospitalisations.

 

Quels en sont les symptômes ? 

La bronchiolite commence souvent par un rhume, suivi d'une toux et de difficultés respiratoires. Cette dernière est identifiable par une augmentation de la fréquence respiratoire ou par l'apparition de sifflements. Une fièvre peu élevée peut également être possible.

La surveillance du nourrisson est très importante. Les signes amenant à consulter rapidement un médecin sont dans un premier temps le battement des ailes du nez, c'est-à-dire que les narines s'élargissent lorsque l'enfant respire. Dans un second temps vous observerez une respiration plus rapide que d'habitude, une fièvre très élevée, une diminution des prises alimentaires ou de boissons, un enfant moins tonique et somnolent.

Comment traiter la bronchiolite ? 

Quand bébé est encore trop petit pour se moucher lui-même, vous devez l'aider en lavant son nez au sérum physiologique. Pour éviter le sérum trop froid qui n'est pas agréable pour bébé, il faut que le flacon soit à température de votre corps. Voici une petite astuce : mettez le sérum dans votre soutien-gorge pour que celui-ci prenne votre température et soit plus agréable pour bébé lors de la pulvérisation.

Aérez les pièces de vie, mais également sortez vous aérer avec bébé durant la journée. Lors des balades couvrez correctement les zones à risque de bébé : nuque, torse, gorge et oreilles. Les capuchons Zoli vous permettront de recouvrir toutes ces zones et de protéger votre enfant du froid et, donc, éviter qu'il ne tombe davantage malade.


Le capuchon Zoli protège parfaitement les oreilles, la gorge, la nuque, et la poitrine de votre enfant. Le capuchon Zoli est évolutif et accompagne votre enfant chaque hiver dès sa naissance et jusqu'à 6 ans.

 

Surtout pensez à bien hydrater l'enfant en fractionnant les repas (manger moins mais plus souvent), il faut également boire régulièrement, et pensez à une mise au sein plus fréquente. En promenade et pendant la tétée, recouvert avec son capuchon et à l'abri sous un manteau de portage, bébé ne prendra pas froid.  Vous serez tranquille et sereine.

La kinésithérapie respiratoire n'est pas systématique, elle vous est souvent proposée en cas d'encombrement majeur.

 

 

 

Les gestes pour prévenir 

Pour éviter que la situation ne s'aggrave, vous pouvez d'ores et déjà adopter les bons réflexes suivant : laver régulièrement vos mains notamment avant et après les soins, porter un masque quand vous êtes enrhumée et nettoyer les objets contaminés (biberon, tétines, doudou, jouets, peluches...).

Au quotidien, ces gestes vous permettront d'éviter de partager les bactéries avec votre entourage sans vous en rendre compte.

 

 


Fatal error: Call to undefined function left_tag_cloud() in /home/birette/www/actualite/wp-content/themes/left/single.php on line 41