Pourquoi je fais ce que je fais. Depuis 3 ans.

Il y a des jours, où rien ne va, que des mauvaises nouvelles, des merdouilles à gérer et envie de tout envoyer bouler. Je rêve même parfois d'un job pépère où je ferais mes 35 heures,  pas d'heures sup, pas de production à gérer, pas de réveils nocturnes, un job ... différent.

Et il y a des jours, où une maman - cliente, en partageant sa satisfaction et son attachement à son article Zoli m'envoie une bouffée de bonheur.
J'y trouve réponse à mes angoisses, mes merdouilles, ça me me donne la force de poursuive. Ne vous méprenez pas, je ne fais pas ce que je fais pour mes clientes, je le fais d'abord pour moi, mais ça donne tout son sens.
Je n'ai pas pour vocation d'être une artiste dans l'âme, qui créé pour le postérité. J'ambitionne de faire des choses que j'aurais aimé posséder, qui soient adaptées à mon quotidien de maman, sympa, gaies, malignes et qui ne coûte pas un oeil.

J'ai souvent un pincement au coeur en pensant que jamais je ne pourrai utiliser mes créations pour mes propres enfants, même si Anna, 5 ans révolus désormais, a été l'inspiratrice et mon premier modèle vivant ... Comme j'aurais aimé, à l'époque, lui proposer ces accessoires, que j'aime aujourd'hui tant.

Je n'aime pas les avis malveillants, les avis méchants. Y mettant autant de coeur et d'âme - ai - je envie de dire -, il ne faut pas s'étonner de me voir prendre durement la critique facile et acerbe de certains commentaires, sur ma personne ou mes produits. La critique est toujours facile. De se jeter dans le vide, d'utiliser toute son épargne pour "voir", comme au poker, de chaque jour faire son maximum pour satisfaire sa clientèle, en y trouvant son compte aussi, c'est loin d'être simple.

Zoli a 3 ans.

Trois années avec ses hauts et ses bas. Ses grandes joies comme ses crises de  larmes et découragements. Il ne se passe pas une saison sans que je me dise que c'est "trop dur" et "je n'en peux plus". Mais Zoli est toujours là, et moi aussi.

Cette année, nous entamons un nouveau challenge : la représentation en boutique pour la marque. Une grande découverte pour nous, un espoir de pouvoir associer à notre ambition des petites boutiques locales, en France, Belgique, Suisse, Irlande ... et des plus grosses, sur internet.

Plus que jamais, les témoignages de nos clientes, de celles qui utilisent et aiment d'amour ce que nous imaginons pour elles et leur bébé nous est nécessaire. Je suis très fleur bleu ...
Je vous laisse découvrir les mots qui m'ont fait flancher ces derniers jours. Merci.

"je suis quand même passée faire un achat dans une boutique que j'aime beaucoup : Zoli. C'est une boutique française que vous connaissez peut-être, elle fait des manteaux de portage et aussi des très jolis capuchons pour les petits et maintenant des cagoules pour les plus grands.
Personnellement, j'ai la veste de portage (achetée pour ma première) elle toujours très chaude et en parfait état.

J'ai aussi un capuchon qu'elle a mis deux ans et vient de passer à son frère (les système de réglage est top), ma fille a aussi le manteau (en plus il a une poche pour porter sa poupée) il est très chaud et très beau (ca ne ressemble pas à toutes les autres filles de la classe, et en plus c'est français).
Et en fin cette année on vient de lui acheter une cagoule (et oui si on donne l'autre à "petit frère") elles sont comme les capuchons : très pratique à enfiler seul et couvre bien le cou donc pas besoin d'écharpe (qui de tout facon ne revient jamais de l'école; il doit y avoir un trou noir là-bas et les barettes et les écharpes tombent dedans)."

"Qu'est-ce que je l'aime ma Zoli, quand, des jours comme aujourd'hui, je vois des mamans détrempées qui tiennent leur poussette et ne peuvent pas tenir leur parapluie...quand leur bébé hurle parce que le vent s'engouffre dans la capote anti-pluie de la poussette alors que mon fils dort paisiblement sous son capuchon bébé...quand les mamans remettent sans cesse les capuches des manteaux que le vent enlève aussitôt alors que ma fille est tranquille sous son capuchon...Quand les enfants ne peuvent plus tourner leur tête grâce aux dix tours d'écharpe qu'ils ont autour du coup alors que ma fille peut gigoter librement....Ahhhh Merci Zoli !!!!!!!!!!!!!!! Même sous un temps d'automne, on passe une bonne journée !"


Fatal error: Call to undefined function left_tag_cloud() in /home/birette/www/actualite/wp-content/themes/left/single.php on line 41